CONFERENCE-DEBAT de Yann Olivaux auteur du livre « la Nature de l’eau » : « L’eau et notre santé ». Namur (Belgique), jeudi 7 mai 2015

« L’eau est un enjeu sanitaire majeur car ce liquide vital constitue 99% des molécules de notre corps.

Nos pertes quotidiennes en eau (environ 2,5 litres) suscitent de multiples questions et préconisations sur notre hydratation corporelle : «Quelles eaux boire ? Quid des normes de potabilité, des systèmes de filtration et de dynamisation ? Combien et quand boire?… »

Cette conférence propose donc d’apporter dans un langage clair et accessible à un large public, des éléments de réflexion indépendante sur les impacts sanitaires de l’eau que nous buvons chaque jour. »

L’affiche de la conférence avec tous les détails apparaît en cliquant sur « lire la suite » !

http://lanaturedeleau.blogspot.fr/2015/01/conference-debat-leau-et-notre-sante_12.html

eau yann

 

De Yann Olivaux, auteur du livre « la Nature de l’Eau » !

http://lanaturedeleau.blogspot.fr/

 

Pour ceux qui ne connaissent pas le livre, il s’agit d’un pavé de science, chargé de connaissances, sur l’eau sous toutes ces dimensions ! Economique, social, scientifique et santé ! Une mine d’informations qui donne la voix aux spécialistes les plus pointus dans chacun des domaines ! je recommande ! 🙂

5 reflexions sur “CONFERENCE-DEBAT de Yann Olivaux auteur du livre « la Nature de l’eau » : « L’eau et notre santé ». Namur (Belgique), jeudi 7 mai 2015

    1. Eau sensible Auteur de l'article

      Désolée de la réponse quelque tardive ! non, je ne pense pas que vous êtes la seule. Mon livre a été refusé par les maisons d’édition, notamment car pas assez grand publique… et pour être honnête, ce n’est pas ce que je souhaitais produire : des livres grands publiques sur l’eau, ce n’est pas ce qui manque. En revanche, si vous souhaitez un peu pousser la « chansonnette », ce livre est pour vous ! Ou alors il faut le lire à petite dose ! Je souhaitais rassembler le maximum d’infos, dans le minimum d’espace, ce qui fait qu’il est vrai, il est dense. Cependant, quand je résume mes travaux aux gens que je rencontre sur ma route, ils comprennent sans difficulté, tout simplement, parce que dans ce cas, il m’est facile de m’adapter aux références, aux connaissances des personnes elles-mêmes et de m’appuyer sur celles-ci pour aller plus loin. Merci en tout cas de votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *